BD

« Space Battle Lunchtime » – Nathalie Riess – Ed. Kinaye

Résultat de recherche d'images pour "spacebattle lun"Quatrieme de couverture : 

Space Battle Lunchtime est un show culinaire ultra populaire diffusé jusqu’aux confins de l’univers et sa nouvelle saison est sur le point de commencer ! Quand l’un des chefs sélectionnés jette l’éponge à la dernière minute, une apprentie pâtissière terrienne, Peony, se voit offrir la chance de le remplacer et de concourir pour la notoriété, la gloire et un prix de 20 000 Solarbucks.  Elle doit simplement impressionner les juges aliens et battre les cinq autres chefs sélectionnés (aussi des aliens !) : la mystérieuse Neptunia, le sournois Melonhead, l’intimidant Jacques, la féroce Owline, et le robuste Meatabax. Coincée entre des concurrents déloyaux et des ingrédients inconnus, Peony va devoir tout donner. Est-elle prête à surmonter le monde impitoyable de la cuisine intergalactique, ou s’est-elle surestimée ?

Couverture

On ne peut pas dire qu’elle n’attire pas l’œil ! De la couleur, des personnages dont notre héroïne légèrement en relief, des personnages étranges, tout est réuni pour donner envie de l’ouvrir et de la dévorer. Tout est dans le détail même le titre qui revêt une police type « jeu vidéo » et un logo, représentant une étoile mêlée à une spatule, que j’imagine être en relation avec le jeu télévisé. L’illustratrice Nathalie Riess vient des Etats-Unis et propose tout une gamme de dessins au style très « comics » 😉 (son site est ici )

L’avis d’Emeraude Littéraire : 

« Space Battle – Lunchtime » de Nathalie RIESS est une bande-dessinée originale et haute en couleur publiée aux éditions Kinaye. Je ne connaissais pas cette maison d’édition (crée en 2017 par Romain Galand) et je vous invite à jeter un oeil à leur site (http://www.editionskinaye.fr), des pistes de lectures que vous pourriez apprécier ou découvrir ;).  Lire la suite « « Space Battle Lunchtime » – Nathalie Riess – Ed. Kinaye »

Publicités
BD·Non classé

« Cousin Joseph » – Jules Feiffer – Ed. Actes Sud

Résultat de recherche d'images pour "cousin joseph jules"Quatrième de couverture 

Deuxième volet de la trilogie époustouflante de Jules Feiffer. Préquel à « Kill My Mother » où nous découvrirons qui a tué le détective honnête et patriote Sam Hannigan !

Couverture

La couverture de cette bande-dessinée met en premier plan le combat entre deux hommes sur un fond noir qui permet de mettre en avant ces mêmes personnages. Le lettrage du titre est suffisamment gros pour être visible d’un seul coup d’oeil sans être pour autant envahissant. Il y a quelque chose de « classe » dans cette couverture, on ressent le même sentiment que lorsqu’on regarde un film des années 30. Une couverture qui dégage quelque chose de simple mais à la fois intriguant. 

L’avis d’Emeraude Littéraire : 

« Cousin Joseph » est une bande-dessinée qui a fait naître en moi des sentiments contradictoires, mon cœur balançant entre admiration et dubitation. 

Lire la suite « « Cousin Joseph » – Jules Feiffer – Ed. Actes Sud »

BD·Non classé

« Brindille – T1 Les Chasseurs d’ombres » – Frederic Brrémaud & Federico Bertolucci – Ed. Vents d’Ouest Glenat BD

Résultat de recherche d'images pour "brindille vents d'ouest"Quatrième de couverture : 

Une jeune femme se réveille dans un village du petit peuple. Elle ne se souvient de rien, ni de son nom, ni de comment elle est arrivée ici. Alors qu’elle tente de retrouver la mémoire et découvre les habitants de ce monde, elle s’éveille peu à peu à des pouvoirs qu’elle ne contrôle pas. Est-elle une fée ? Une jeune fille ordinaire ? Une sorcière ? Les réponses à toutes ces questions se situent sans doute dans cette mystérieuse forêt qui entoure le village. Trouvera-t-elle le courage de se rendre là où personne n’a le droit d’aller ? Les auteurs de la très belle série animalière Love nous plongent dans une aventure féérique où nous suivons le parcours initiatique d’une jeune héroïne dans sa quête d’identité. Le premier volume d’un diptyque onirique et voilé de mystère, au dessin magistral.

Couverture : 

La couverture met en avant Brindille, l’héroïne de la bande-dessinée. Elle apparaît comme fragile, entourée d’une horde de personnages sombres en arrière plan. Brindille fait contraste au niveau des couleurs et de la luminosité, elle semble dégager une hora pétillante et féerique. L’illustrateur italien Federico Bertolucci est connu pour ses talents de coloriste et a pris part à de nombreux projets chez Disney Italie. Il est également l’illustrateur de la BD « Love », saga qui met en avant la vie des animaux, de façon paraît-il, très réaliste 🙂 .

L’avis d’Emeraude Littéraire : 

Cela faisait un petit moment que j’avais remarqué cette bande-dessinée parue aux éditions Glénat – Vents d’Ouest. Le scénariste Frédéric Brrémaud et l’illustrateur Federico Bertolucci nous proposent un univers fantastique, peuplé d’animaux et de personnages aussi sombres qu’hauts en couleurs.  Lire la suite « « Brindille – T1 Les Chasseurs d’ombres » – Frederic Brrémaud & Federico Bertolucci – Ed. Vents d’Ouest Glenat BD »

Classique·Roman

« Sans Famille » – Hector Malot – Ed. Livre de Poche

Sans famille (Nouvelle édition)Quatrième de couverture : 

Le chien Capi et le singe Joli-Coeur, la brave mère Barberin et le  signor  Vitalis à la longue barbe blanche, Lise la petite muette, Mattia le jeune musicien, sans oublier bien sûr le courageux Remi, l’enfant trouvé… Autant de personnages si attachants qu’on ne les oublie plus quand on a fait leur connaissance, et que les générations successives découvrent avec le même bonheur.Publié en 1878,  Sans famille  est devenu un classique de la littérature de jeunesse. Mais il n’y a pas d’âge pour se laisser captiver par l’extraordinaire don de conteur d’Hector Malot, et émouvoir par sa tendresse envers les humbles ; ni pour apprécier le talent avec lequel il tente de rendre le pittoresque et la réalité des milieux traversés par Remi.

Couverture : 

La couverture de la présente édition représente l’affiche du film d’Antoine Bloissier. On retrouve le personnage de Vitals, Joli-coeur, Rémi et le chien que l’on s’imagine être Capi. L’arrière plan respecte le voyage qu’entreprend la petite troupe sur les routes de France. Une couverture lumineuse, qui présentent un projet marketing à l’occasion de la sortie du film ;). 

L’avis d’Emeraude Littéraire : 

Offert à Noël, je découvre avec plaisir ce roman initiatique écrit au 19ème siècle qui narre l’éducation de Rémi. Un livre plein de promesses, qui m’a tantôt fait rire, tantôt fait pleurer. Lire la suite « « Sans Famille » – Hector Malot – Ed. Livre de Poche »

Roman

« Les Amants de la rivière rouge » – Marie France DESMARAY – Ed. Presse de la cité

Résultat de recherche d'images pour Quatrième de couverture : 

En pleine nuit, Louise, 15 ans, quitte sa Vendée natale le cœur lourd… et le ventre rond. Cet enfant à naître, elle n’ose pas l’assumer face à sa famille. Grâce au soutien du prêtre de sa paroisse, Louise est accueillie par Jeanne et Auguste, couple sans enfants de Charente. En échange de l’entretien de leur maison, elle a trouvé un foyer pour élever dans de bonnes conditions sa fille Rose. C’est une toute nouvelle vie qui commence. Elle y croise le doux Marius, gabarier, et l’espiègle Juliette. Alors qu’au fil des mois, Louise se crée une solide réputation de cuisinière auprès des notables de la région, une nouvelle aventure l’appelle. Au printemps 1926, Louise, Juliette et Rose accostent au Canada. Nature hostile, population chaleureuse, le petit village de Saint-Claude leur offre l’espoir d’un avenir meilleur.

Couverture : 

La couverture de Liliane Mangavelle représente une jeune fille que l’on s’imagine être Louise, mais j’avoue qu’une fois le roman terminé, au regard des descriptions faites par l’auteur, le visage de Juliette m’apparaît davantage. On découvre en arrière plan les paysages canadiens, une invitation au voyage. Je trouve que c’est une couverture qui annonce le côté romance et la douceur. 

L’avis d’Emeraude Littéaire :

Les Amants de la Rivière Rouge est un roman publié aux éditions Presse de la Cité et écrit par Marie-France Desmaray. Lire la suite « « Les Amants de la rivière rouge » – Marie France DESMARAY – Ed. Presse de la cité »

Développement personnel·Documentaire·Non classé

« Petite Philosphie des Oiseaux » – Philippe J.Dubois & Elise Rousseau – Ed . De La Martinière

Résultat de recherche d'images pour "petite philosophie des oiseaux"Quatrième de couverture : 

« C’est le secret que nous confie ce livre, avec bienveillance et douceur. Il faut réapprendre à observer ce qui nous entoure, à écouter les leçons de sagesse prodiguées par la nature. Et quoi de mieux pour cela que d’arrêter un moment le tempo infernal de nos vies et d’entendre ce qu’ont à nous dire les oiseaux ? Par leur mode de vie, leur façon d’être au monde, ces petits « maîtres à penser » nous enseignent un art de vivre plus respectueux de nos rythmes – plus profond aussi.
Ces 22 petites leçons de vie, courtes et simples, nous invitent à retrouver l’être naturel qui dort en nous. »

Couverture : 

Quelle jolie couverture que voilà, simple, épurée et qui invite à la liberté. L’oiseau bleu au premier plan est l’oeuvre de Gérald Musch, un artiste peintre qui puise son imagination dans la nature. Cette oiseau bleu n’est pas sans rappeler celui de Maeterlinck, représentation du bonheur comme l’indique le prologue de ce livre. 

L’avis d’Émeraude Littéraire  :

« Petite Philosophie des Oiseaux » est un court traité sur la tolérance, l’introspection et l’ouverture au monde qui nous entoure écrit par l’ornithologue Philippe J.Dubois & la philosophe Elise Rousseau et publié aux éditions De La Martinière Lire la suite « « Petite Philosphie des Oiseaux » – Philippe J.Dubois & Elise Rousseau – Ed . De La Martinière »

Feel Good·Non classé

« Les Crayons de Couleur » – Jean-Gabriel CAUSSE – Ed. J’ai Lu

Résultat de recherche d'images pour Quatrième de couverture :

« Du jour au lendemain, les couleurs disparaissent. Dans ce nouveau monde en noir et blanc, un drôle de duo se met en tête de sauver l’humanité de la dépression en partant à leur recherche. Lui, c’est Arthur, employé dans une fabrique de crayons de couleur, aussi paumé que séduisant. Elle, c’est Charlotte, aveugle de naissance et scientifique spécialiste de ces mêmes couleurs qu’elle n’a jamais vues. A leurs côtés, une petite fille au don mystérieux, un chauffeur de taxi new-yorkais, les résidents d’une maison de retraite qui ressemble à une colonie de vacances. A leurs trousses, une bande de bras cassés au service d’une triade chinoise… Avec ce roman ludique et enrichissant, vous ne verrez plus jamais les couleurs de la même façon. »

Couverture : 

On doit la très jolie et originale couverture à Djohr, une illustratrice dont le métier premier est le graphisme (vous pouvez admirer son fabuleux travail ici 🙂 ). J’aime beaucoup son coup de crayon, ses références et ses inspirations. La couverture du présent roman invite le lecteur à sortir ses crayons de couleur et à se détendre en coloriant chaque parcelle de blanc. Très réussie et en parfaite harmonie avec le sujet du roman. 

L’avis d’Émeraude Littéraire :

« Les Crayons de Couleur » est un roman publié initialement aux éditions Flammarion en 2017 et écrit par Jean-Gabriel CAUSSE, un spécialiste de l’influence des couleurs.  Lire la suite « « Les Crayons de Couleur » – Jean-Gabriel CAUSSE – Ed. J’ai Lu »