Roman

« Simetierre » – Stephen King – Ed. Livre de Poche

captureQuatrième de couverture : 

« Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s’installer avec sa famille à Ludlow, petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Crandall, les emmène visiter le pittoresque « simetierre » où des générations d’enfants ont enterré leurs animaux familiers. Mais, au-delà de ce « simetierre », tout au fond de la forêt, se trouvent les terres sacrées des Indiens, lieu interdit qui séduit pourtant par ses monstrueuses promesses. Un drame atroce va bientôt déchirer l’existence des Creed, et l’on se trouve happé dans un suspense cauchemardesque… Simetierre, classé au premier rang des best-sellers mondiaux, avant ça ou Misery, a été adapté au cinéma par Stephen King lui-même et réalisé par Mary Lambert. »

Couverture :

Résultat de recherche d'images pour "simetierre couverture"
Couverture Originale Albin Michel

La couverture des éditions Livre de poche met en avant le chat de la famille des Creed, Church, une ombre étrange sur un fond qui nous fait penser à l’intérieur d’une maison. La dominance du noir rappelle le côté sombre du récit, mais l’ensemble reste relativement simple. Je pense que ce n’est pas la couverture la plus élaborée, celle de l’édition originale des éditions Albin Michel présentait une vision plus mystique avec le cimetière et les troncs d’arbre que doit gravir Louis Creed.

L’avis de L’Emeraude Littéraire : 

« Simetierre » est un roman de Stephen King publié dans les années 80 (en 1984 éxactement). « Simetierre » prend volontairement une mauvaise orthographe, histoire de marquer le caractère atypique du récit.  Lire la suite « « Simetierre » – Stephen King – Ed. Livre de Poche »

Publicités
BD·Jeunesse

« Rat & les animaux moches » – Sibylline, Capucine & Jérôme d’Aviau – Ed. Delcourt

Résultat de recherche d'images pour "rat et les animaux moches"Quatrième de couverture : 

« Dans une jolie maison, habite Rat. Mais la propriétaire le trouve dégoûtant et le chasse. Il décide donc de s’en aller. Il erre longtemps, jusqu’à ce qu’il arrive au Village des animaux moches qui font un petit peu peur… Ne supportant plus les hurlements injustes de la propriétaire, Rat part à la recherche d’une nouvelle maison. Ses errances vont le mener au Village des animaux moches qui font un petit peu peur. Rat va petit à petit découvrir que les habitants ne sont pas toujours heureux. Il va s’investir dans cette mission et dévouer sa vie à la réhabilitation des animaux moches… »

Couverture :

La couverture aux couleurs vert et blanc rappellent la forêt, la nature, fond même de cette bande-dessinée pleine de chaleur et qui nous procure un bol d’air frais. J’adore l’écriture du titre qui joue avec les effets de style, mêlant queue de rat et lombric, poil et duvet :). Petit point positif le livre contient un marque-page en tissu et l’intérieur de la couverture nous propose un joli panorama des visages des animaux moches inclus dans la bande-dessinée (toutes les expressions de Rat y passent !)

L’avis de L’Emeraude Littéraire : 

Un gros coup de coeur pour cet album jeunesse « Rat & les animaux sauvages » publié aux éditions Delcourt. Attention talents à l’horizon 🙂

Lire la suite « « Rat & les animaux moches » – Sibylline, Capucine & Jérôme d’Aviau – Ed. Delcourt »

Documentaire·Roman Jeunesse

« Alexander Fleming – Trafic de Bactéries » – Charlotte Grossetête – Ed . Le Pommier

Résultat de recherche d'images pour "alexander fleming trafic de bactéries"Quatrième de couverture : 

« Juillet 1942, les rues de Londres sont désertes, il fait chaud et les familles chics sont parties en vacances. Arthur et Margaret, deux frères et sœurs de 9 et 10 ans sont vendeurs de journaux pour gagner trois sous. En passant devant le « Saint-Mary’s hospital », ils découvrent une petite affiche proposant 2 pences aux volontaires qui fourniraient quelques larmes en vue de recherches scientifiques. Comme la poussière des gravats les a fait pleurer, ils se disent qu’ils vont faire fortune, et poussent la porte. Ils y rencontreront Alexander Fleming. Le début d’un été riche en rebondissements et en découvertes scientifiques majeures pour l’avancement de la médecine avec l’utilisation de la pénicilline. »

Couverture :

On doit la couverture à Adeline Pham, illustratrice jeunesse dont vous pouvez retrouver le travail en cliquant ici 😉 . Je trouve cette présentation très fraîche, colorée et elle donne vraiment envie de se plonger dans le roman. L’arrière plan orange me fait penser aux cultures que l’on peut retrouver dans les laboratoires, comme si les molécules se mouvaient dans l’eau distillée :). 

L’avis de L’Emeraude Littéraire : 

« Alexander Fleming : Trafic de bactéries » ou un petit livre bien agréable à lire et plein de peps publié aux éditions Le Pommier.
Lire la suite « « Alexander Fleming – Trafic de Bactéries » – Charlotte Grossetête – Ed . Le Pommier »

Documentaire·Roman

« Le Triomphe des Ténèbres » – Giacometi & Ravenne – Ed JC Lattes

Image associéeQuatrième de couverture : 

« 1938. Dans une Europe au bord de l’abîme, une organisation nazie, l’Ahnenerbe, pille des lieux sacrés à travers le monde. Ils cherchent à amasser des trésors aux pouvoirs obscurs destinés à établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maître, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l’Himalaya. Il se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour chercher un tableau énigmatique. De quelle puissance ancienne les nazis croient-ils détenir la clé  ? À Londres, Churchill découvre que la guerre contre l’Allemagne sera aussi la guerre spirituelle de la lumière contre l’occulte.  
Ce livre est le premier tome d’une saga où l’histoire occulte fait se rencontrer les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale et des personnages aux destins d’exception  : Tristan, le trafiquant d’art au passé trouble, Erika, une archéologue allemande, Laure, l’héritière des Cathares… »

Couverture :

J’aime beaucoup la couverture qui met en avant le symbole en relief de la swastika. La police d’écriture invite au mystère, à l’occultisme, de même que les couleurs rouge et noir qui rappellent le côté sombre de cette partie de l’histoire, le tout sur un fond gris très clair pouvant évoquer les archives ou peut-être les pierres des édifices pillés par les nazis. La conception graphique est de Flamidon, un graphiste talentueux dont vous pouvez retrouver son site en cliquant ici :). Au verso du roman, on peut découvrir la photo des deux auteurs avec leur brève biographie, une photo prise par Melania Avanzato (son site ici 😉 ) qui donne un effet mystique . 

L’avis de L’Emeraude Littéraire : 

« Le triomphe des ténèbres » est le premier volet d’une saga intitulée le « Soleil Noir » publiée aux éditions JC Lattes. Cette saga a pour ambition de mettre la lumière sur les croyances et les pratiques occultes du nazisme. Lire la suite « « Le Triomphe des Ténèbres » – Giacometi & Ravenne – Ed JC Lattes »

Roman

« Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de patates » – Mary Ann Shaffer & Annie Barrows – Ed. 10/18

Résultat de recherche d'images pour "le cercle littéraire des épluchures de patates"Quatrième de couverture : 

« Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais. »

Couverture :

Une couverture vintage conforme au contenu du roman qui rassemble une correspondance entre divers personnages. Le stylo, les lettres, les timbres et le ruban rouge, qui prendra son importance au cours de notre lecture, donnent le ton. Je trouve que c’est une couverture attirante qui nous invite à la découverte de trésor littéraire. La couverture originale est issue des éditions Bloomsbury 🙂

L’avis d’Emeraude Littéraire 

Suite à la sortie du film il y a quelques semaines, je me suis enfin lancée dans la lecture de ce roman culte « Le club littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, publié aux éditions 10-18 Lire la suite « « Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de patates » – Mary Ann Shaffer & Annie Barrows – Ed. 10/18″

Roman·Roman Jeunesse

« B.O.A – Couples maudits – T2 » – Magali Laurent – Ed. De Mortagne

Résultat de recherche d'images pour "B.O.A T2"Quatrième de couverture :

« La loterie est terminée. Le cauchemar commence.
Après avoir survécu à la loterie dont ils étaient les prix, Oxana, Alexandre, Cléo, Denys, Samantha et Kim se retrouvent face à la réalité de leur condition d’esclaves. A cette étape du jeu, ils ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes. Livrés en pâture à leurs propriétaires BOA, ils doivent réprimer les sentiments qui les animent et trouver la force de surmonter cette nouvelle épreuve. Mais comment lutter dans une ville dont on ne connaît pas les règles ? Le pacte conclu avant le tirage sera-t-il leur seule option ?
Le futur s’annonce sombre, et devenir des Charognards pourrait être l’unique voie les menant à la liberté… »

Couverture :

On retrouve ceux que l’on imagine être Denys et Cléo en couverture, sur toujours un fond lumineux, symbole de l’espoir, entouré d’un chaos environnant. Ce deuxième volume présente cette fois un titre arborant un fond rouge, couleur du combat, de la lutte, de la colère. Une couleur parfaitement adaptée au récit 🙂

L’avis d’Emeraude Littéraire :

Encore une très jolie surprise de la part des Editions de Mortagne. J’avais tout simplement adoré le premier tome de la saga B.O.A, et je dois dire que le deuxième volume m’a encore plus bluffée.  Si vous n’avez pas encore lu le premier tome je vous invite bien évidemment à le lire et à vous rendre sur la page de mon article en cliquant ici avant de lire ma critique ci-dessous sur le deuxième opus ;). Il peut comporter quelques indices qu’il serait dommage de dévoiler 🙂 Lire la suite « « B.O.A – Couples maudits – T2 » – Magali Laurent – Ed. De Mortagne »

Manga

« Beyond The Clouds – T1 » – Nicke – Ed. Kioon

Résultat de recherche d'images pour "beyond the clouds"Quatrième de couverture :

« Percez les nuages gris du quotidien et retrouvez vos rêves d’enfant ! Dans la Ville jaune, les usines crachent leur fumée jour et nuit, cachant le ciel et ses astres. Le jeune Théo n’a jamais vu les étoiles, ni passé les portes de la ville. Enfant, il rêvait de partir à l’aventure, à la poursuite des créatures fantastiques de ses livres préférés, mais la réalité l’a rattrapé. Son travail à l’atelier de réparation Chikuwa devient son quotidien. Sa routine est chamboulée le jour où il tombe sur une fillette pas comme les autres : c’est une humaine ailée, une espèce appartenant pourtant au monde des légendes ! Inconsciente après être tombée du ciel, elle a perdu une de ses ailes, ainsi que la mémoire… Théo fera tout pour percer le mystère de cette rescapée des cieux ! »

Couverture :

Je trouve que les couleurs de la couverture de ce manga sont très bien assorties et douces. Les tons un peu pastel et la dominance du jaune nous font penser à un tableau. On y retrouve nos deux héros, Théo et Mia parfaitement représentés et insouciants avec en toile de fond la ville jaune. Une ambiance chaleureuse et poétique. L’illustratrice Nicke est une jeune mangaka talentueuse aux influences shonen :), n’hésitez pas à suivre son travail.

L’avis d’Emeraude Littéraire :

Encore un manga découvert par la biais du magazine Coyote Mag :). « Beyond the Clouds – T1 » publié aux éditions Kioon est illustré et narré par la nouvelle mangaka Nicke. Lire la suite « « Beyond The Clouds – T1 » – Nicke – Ed. Kioon »